Étiquette : jeu de dés

Qwixx, un petit jeu malin à six dés

Qwixx Boite métalQwixx est un petit jeu qui s’apparente au Yams, vous devez réaliser des combinaisons dans un ordre annoncé. Là où il est malin, c’est que ces combinaisons doivent être réussies avec des dés précis. Vous avez à votre disposition six dés : deux blancs, et quatre colorés, ainsi qu’un bloc de combinaisons de quatre lignes aux mêmes couleurs.

Le joueur lance les 6 dés :

  • chaque joueur peut cocher dans n’importe quelle ligne le résultat obtenu avec les deux dés blancs
  • le joueur qui a lancé les dés peut additionner un dé blanc à un coloré et cocher une case dans la ligne de la même couleur que le dé

Le lanceur des dés doit au moins cocher une case à son tour de jeu (il est possible qu’il en coche deux : 2 dés blancs et 1 dé coloré + 1 dé blanc). S’il ne peut ou ne veut rien cocher, il prend un malus. Les autres joueurs ne sont obligés de cocher qu’à leur tour.

Qwixx

Sur chacune des lignes, les combinaisons vont de 2 à 12, ou de 12 à 2. On ne peut cocher que de gauche à droite. Si vous avez coché le 5 jaune au tour précédent, impossible de cocher le 2, 3 ou 4 jaune à ce tour. Sur une ligne, il vous faut au moins cinq combinaisons réussies avant de tenter la dernière. Quand l’un des joueurs coche la dernière case d’une ligne, celle-ci est bloquée pour tous. Quand deux lignes sont bloquées, ou qu’un joueur coche son quatrième malus, le jeu s’arrête et on compte les points. Plus on a de combinaisons réussies dans chaque ligne, plus le score est grand. Les malus valent chacun -5. Le score le plus haut remporte la partie.

Facile à comprendre et rapide à jouer, Qwixx est une très bonne alternative au Yams qui raviera les adeptes des jeux de dés. Valentine et moi en sommes fans, au point qu’il faille racheter des blocs de scores…

Quelques liens

Titre : Qwixx
Editeur : Gigamic
Auteurs : Steffen Benndorf, Oliver Freudenreich
Date de sortie : 2013

Le jeu des cochons : faites rouler les gorets !

jeudescochonsDans ce jeu de bar bien connu, les joueurs devront chacun leur tour, lancer les deux petits cochons pour réaliser des figures imposées. Sur le principe du stop ou encore, ils choisiront de s’arrêter et de marquer les gains accumulés ou de continuer au risque de perdre leurs points en cas de « Cochon nul », « Bon jambon » ou d’être même éliminé en cas de « Cochon à cheval ». Le premier joueur qui atteint 100 points a gagné.

Les figures à réaliser, des plus simples aux plus payantes

A la fois facile à jouer et rigolo de par la forme de ses « dés », le jeu des cochons plaira autant aux petits qu’aux grands. Cette version contient deux cochons, ainsi qu’un bloc de scores, deux crayons, une boite de rangement et un jeu de cartes proposant d’autres manière de jouer, mais il existe aussi une version « party » avec quatre paires de cochons.

caddieorangeTitre : Le jeu des cochons
Editeur : Winning moves
Auteurs : David Moffat
Date de sortie : 2005

Cthulhu dice : vénérez la monstrueuse créature de H.P. Lovecraft

cthulhu-dice-completCthulhu est une créature incontournable de l’œuvre de H.P. Lovecraft. Le culte que lui vouent les personnages à moitié fous de ses romans a inspiré Steve Jackson, le créateur des Munchkin ou encore de Zombie Dice dont je vous ai déjà parlé. Celui-ci nous propose ainsi un jeu de dés très rapide nommé Cthulhu dice.

Tous fous de Cthulhu !

Je reprochais à Zombie dice le manque d’interactivité avec les autres joueurs, le fait de ne pas pouvoir s’attaquer à eux. Cthulu dice c’est l’inverse ! En tant qu’adorateur de Cthulu, nous avons chacun trois points de santé mentale. Notre but est d’être le dernier avec encore des points, les autres joueurs étant tous devenus fous. Dans ce but, nous pourrons voler des points de santé mentale à nos compagnons de culte, les garder pour nous ou les offrir à Cthuhlu.

Des règles et un contenu très simples

cthulhu-dice-deAvant de lancer, le joueur doit désigner une victime. Il lance ensuite le dé, et effectue l’action indiquée. Vengeance ! C’est alors à la victime de lancer le dé contre son bourreau et d’appliquer à son tour l’action apparaissant sur le dé. Le joueur suivant désignera alors sa victime, lancera le dé et ainsi de suite. Lorsqu’un joueur n’aura plus de santé mentale, il ne plus être la cible des autres joueurs mais pourra toujours attaquer à son tour de jeu. Ses victimes auront toujours le droit de se venger. Si un joueur fou vole de la santé mentale à ses victimes, il les donnera à Cthulhu ; s’il arrive à en voler à Cthulhu, il redeviendra (un peu) sain d’esprit.

Symboles du dé et actions possibles

Signe jaune

signejauneLa personne que vous avez désignée avant de lancer le dé donne un de ses points de santé mentale à Cthulhu (son pion est posé au milieu de la table).

Tentacule

tentaculeVous prenez un point de santé mentale à votre victime. Si vous êtes fou (que nous n’avez plus de point de santé mentale) lorsque vous attaquez, le pion gagné va à Cthulhu.

Signe des anciens

signeanciensCthulhu vous offre un point de santé mentale. S’il n’y a rien au milieu de la table, vous ne gagnez rien.

Cthulhu

cthuluTout le monde donne un point de santé mentale à Cthulhu, posez ces points sur le tas de Cthulu au centre de la table.

Œil

oeilVous choisissez l’action que vous voulez parmi toutes celles présentées au-dessus.

 

Un seul reproche pour ce jeu, mais de taille : il ne laisse pas vraiment de place à la tactique. Tout repose sur la chance, le seul choix qui reste au joueur est celui de désigner sa victime. Autant dire que ce petit jeu marche bien en apéro, mais qu’on n’en fait pas plusieurs parties de suites…

Pour en savoir plus…

caddieorangeTitres : Cthulhu dice
Editeur : Edge & Steve Jackson Games
Auteurs : Steve Jackson & Alex Fernandez
Date de sortie : 2012

Mille sabords : jouez le trésor aux dés

Mille sabordsDans la série des stop ou encore, Mille sabords est plutôt récent. Soyons honnêtes, la thématique pirate est, selon moi, un peu moins porteuse que celle des morts-vivants dont je vous parlais il y a quelques mois, mais ça n’empêche pas ce petit jeu de dés de bien fonctionner.

A son tour de jeu, le pirate fait son premier lancer avec les huit dés en essayant d’avoir un maximum de symboles identiques. Si le résultat ne lui convient pas, il peut relancer tout ou seulement une partie de ses dés. Le joueur peut retenter sa chance (en incluant les dés mis de côté lors d’un précédent lancer s’il le souhaite), tant qu’il lui reste au moins deux dés en main, et qu’il n’a pas fait trois têtes de mort. S’il est dans cette situation, il s’arrête et ne marque aucun point, s’il décide de s’arrêter sans avoir trois têtes de mort, il compte ses points et c’est au pirate suivant de jouer. Le premier joueur qui atteint 6000 points a gagné.

Une carte tirée au hasard en début de tour ajoute du piment au jeu

Cette carte peut représenter une pièce d’or ou un diamant ou encore vous permettre de compter tous les animaux comme un même symbole, et ainsi vous aider à réaliser de plus grandes combinaisons. Elles vous proposeront aussi de partir en mission ou de sauvegarder vos lancers, mais attention, elles s’avéreront parfois dangereuses en vous attribuant d’office une ou deux têtes de mort…

mille-sabords-contenuUn système de comptage des points très simple

Le joueur marque des points en fonction de sa combinaison, composée d’une carte tirée au hasard et de ses huit dés :

  • nombre de symboles identiques :
    • 3 dés identiques = 100 pts
    • 4 = 200 pts
    • 5 = 500 pts
    • 6 = 1000 pts
    • 7 = 2000 pts
    • 8 = 4000 pts
  • 100 pts par symbole « diamant » ou « or » présent dans la combinaison

Petit mais efficace !

Malgré son thème un peu plus enfantin et (selon moi) moins porteur que Zombie dice et Cthulhu dice, Mille sabords se démarque en réussissant là où ces deux derniers se sont plantés. Ses concepteurs ont trouvé le juste milieu entre hasard et choix, et surtout entre augmenter son score et pourrir celui de l’adversaire : vous pouvez en effet supprimer des points aux autres pirates en les attaquant à coup de tête de mort… Bref, Mille sabords fonctionne bien, et a intégré notre listing de petits-jeux-rapides-à-jouer-et-faciles-à-ranger.

Pour aller plus loin

Titre : Mille sabords
Editeur : Gigamic
Auteurs : Pedro & Shafir
Date de sortie : 2013